serruriers

Le métier de Serrurier

Considéré comme un domaine clé dans la construction d’une maison, le métier regroupe certaines activités liées à la construction métallique. Il consiste entre autres en la fabrication et la pose de serrures, de menuiserie métallique, d’escaliers, de charpente métallique… Certains diplômes sont requis pour exercer ce métier.

Ce métier requiert certaines qualités et aptitudes basées sur la maîtrise de l’art du dessin et de la créativité. Organisé et méthodique, l’artisan doit avoir le sens de l’espace et de la précision. Il doit être prêt à travailler le fer pur, l’acier inoxydable et les métaux non ferreux comme l’aluminium, le bronze, le laiton, le cuivre et les alliages.

Un domaine très large

Cette profession est fascinante dans la mesure où on travaille le métal pour réaliser des pièces spécifiques et créer un chef-d’œuvre.

serrurierIl intervient dans tous les travaux métalliques d’une habitation. Il confectionne l’ossature en acier, la véranda, la charpente métallique et la couverture en acier. Ce professionnel est l’allié privilégié pour renforcer les fermetures d’une maison, les grilles de protection, le blindage, les serrures, les grilles de clôture, etc. Il s’occupe de tous les systèmes de fermetures et d’ouvertures.

Pour un confort maximal, il s’occupe de la motorisation, des volets roulants, des stores et des brise-soleils. Cet artisan est aussi la personne indiquée pour ceux qui souhaitent minimiser leurs dépenses énergétiques.

En effet, il conçoit des portes et fenêtres à rupture thermique, installe un vitrage à isolation renforcée et des toitures panneaux photovoltaïques.

Qualifications et diplômes requis

Agissant en véritable artisan, le serrurier métallier imagine, crée, installe et rénove. Il réalise tous travaux de fer forgé comme les portails, grilles, balcons, rampes d’escalier…

Ce travail requiert des compétences techniques et la maîtrise des travaux métalliques. Pour exercer ce métier, il faut avoir un certificat d’aptitude professionnel, un bac professionnel en métallerie, en chaudronnerie industrielle, en génie mécanique ou un brevet professionnel.

Les brevets de techniciens supérieurs en constructions métalliques ou en chaudronnerie industrielle permettent aussi d’accéder à cette profession. Les années d’expérience comptent beaucoup dans le métier.