serruriers

Les études pour devenir serrurier

La  serrurerie est régie par des règles et des normes. Ces conditions ont été mises en place pour assurer la sécurité des  propriétaires, des locataires de bâtiments et d’appartements.

Pour pouvoir exercer le métier relatif à cet art, une personne doit disposer d’un diplôme obtenu à la fin d’une formation qualifiante. Le diplôme minimum obligatoire est le CAP, le CAP  serrurier-métallier ou le CAP ferronnier. Détenir un bac pro technicien en chaudronnerie industrielle,  un bac pro ouvrage du bâtiment spécialisé métallerie, un bac STI génie mécanique ou un BP (brevet professionnel)  serrurerie-métallerie peut donner accès à une carrière professionnelle.

Pour devenir spécialiste, un artisan doit posséder un BTS constructions métalliques ou un BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Concernant ceux qui ont un niveau bac + 3, une licence pro activités juridiques, spécialité management et droit des affaires immobilières ou une licence pro management des organisations, spécialité gestionnaire de l’habitat locatif et de l’habitat social permet d’avoir les connaissances requises pour la création d’une entreprise œuvrant dans le secteur.

Les normes à connaitre

quelles études pour devenir serrurier ?Les verrous, les portes et les loquets et autres dispositifs de fermeture et d’ouverture sont soumis à des normes en vigueur.  Tout artisan professionnel doit connaître la norme A2P établie par le Centre National de Prévention et de Protection ou CNPP. Cette entité effectue des tests de résistance sur différents matériels, cela dans l’objectif de mettre à disposition des acheteurs des articles solides et pouvant résister aux effractions.

Lors d’une prestation chez un client, notamment dans le cas d’un dépannage, le spécialiste doit suivre des procédures. Avant toutes choses, il donne une estimation du prix des travaux en effectuant un constat rapide, mais juste. Ensuite, il a la responsabilité de faire savoir au client le délai nécessaire et le respecter. Après cela, son sac à outils de travail ne doit jamais le quitter lors d’une prestation et contient des pièces classiques et courantes.

Je veux en savoir plus