serruriers

Histoire de la serrurerie

La serrurerie comprend la fabrication des systèmes de fermetures et des objets en métal ouvré. Son histoire a débuté durant la préhistoire, les différentes civilisations qui se sont succédé ont contribué à son évolution.

Une histoire qui a commencé en 50 000 avant Jésus-Christ

histoire serrurerieEn 50 000 avant Jésus-Christ, les hommes de Cro-Magnon ont déjà ressenti le désir de protéger leurs biens. Pour ce faire, ils ont inventé les premières portes qui, à l’époque, étaient d’énormes pierres ayant pour rôle de bloquer l’entrée des cavernes. Peu pratiques en raison de leur poids, ces énormes blocs de pierre ont cependant réussi à prouver leur efficacité en repoussant les personnes malintentionnées.

Pour optimiser la sécurité de leurs habitations, ils ont imaginé des produits à base de cordes. Les propriétaires se sont servis de nœuds de corde très compliqués pour empêcher les intrusions.

Vers 3 000 avant Jésus-Christ, la première clé a été découverte en Égypte. Conçue en teck, elle a été fabriquée pour contrôler l’accès à un temple. Le principe de cette première clé a fortement influencé la conception des serrures utilisées par les Celtes, les premiers chrétiens et les autres peuples qui ont occupé l’Afrique du Nord.

L’évolution au fil des âges

Si la technique a grandement évolué à l’époque romaine et durant le Moyen-âge, il a fallu attendre la Renaissance pour que l’efficacité et l’esthétique des dispositifs de fermeture atteignent un niveau exceptionnel.

Considérée comme l’âge d’or, la Renaissance a vu naître de véritables œuvres d’art réalisées par des sculpteurs et des artistes. Ils proposaient régulièrement des modèles et des motifs originaux aux maîtres-serruriers.

Au XIXème siècle, durant l’ère victorienne, les serruriers ont privilégié l’ornementation au détriment de la fonction sécuritaire. À cette époque, le bronze était le matériau le plus utilisé dans la conception des dispositifs de verrouillage et les motifs floraux ont supplanté les personnages.

Au début du XXème siècle, l’aspect sécuritaire des fermetures a pris un peu plus d’importance et des coffres dotés de cadran à combinaison ont fait leur apparition. Ils ont été progressivement adoptés par les banques pour protéger l’argent liquide et les biens précieux de leurs clients.

Je veux en savoir plus