serruriers

Formation au métier de Serrurier

Pour devenir serrurier, il est important d’avoir quelques connaissances techniques et de maîtriser la réalisation d’ouvrage à partir de différents matériaux tels que l’acier et l’aluminium. En France, il faut suivre des formations pour pouvoir exercer ce métier.

Le travail

histoire serrurerieLe serrurier est un professionnel qui exerce des activités liées à la sécurité et à la construction métallique. Dans la conception de ce système de fermeture, il effectue en premier lieu une étude des documents techniques, des dessins et des plans. Il choisit ensuite les matériaux les mieux adaptés à la fabrication des pièces et effectue des calculs avant la phase de découpage.

Après cela, il façonne les pièces, procède au perçage, au polissage, au pliage et à la mise en forme. Pour finir, il ajuste et met les différents éléments en place à l’aide de diverses techniques telles que la soudure à l’arc électrique ou le vissage.

Une fois l’étape de la conception achevée, son rôle est d’accéder au chantier et de procéder à la pose. S’il est chargé d’effectuer des réparations, il doit généralement intervenir directement sur le chantier, sauf si les produits nécessitent des travaux en atelier.

Hormis l’obligation de fournir des équipements possédant un niveau de sécurité élevé, la difficulté du métier repose sur l’environnement dans lequel il effectue son travail. En effet, ce professionnel doit évoluer dans un atelier soumis à des nuisances sonores importantes et à des poussières métalliques. Il peut être amené à travailler en hauteur, sur des échafaudages.

Les études et les formations

En France, il doit avoir au minimum un CAP serrurier-métallier. S’il souhaite optimiser ses connaissances et bénéficier d’un salaire plus conséquent, il doit continuer ses études dans le domaine de la conception et la réalisation en chaudronnerie industrielle et obtenir un BTS CRCI.

Les détenteurs d’un BP Métallerie, d’un Bac Pro Ouvrages du bâtiment : Métallerie ou d’un Bac STI2D en Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable peuvent également exercer cette profession.

Pour information, dans d’autres pays dont la Suisse, aucune formation spécifique n’est requise pour l’exercice de ce métier. Cependant, la personne doit posséder un certificat fédéral de capacité en construction métallique.